Notre entreprise évolue

3 juin 2015 : l’État annonce une série d’orientations pour la refondation de la filière nucléaire française

AREVA travaille avec EDF sur la feuille de route, notamment sur les termes de l’accord de partenariat stratégique global et les conditions de la participation majoritaire d’EDF au capital d’AREVA NP.

 

15 novembre 2016 : EDF et le groupe AREVA signent des accords engageants pour la cession d’AREVA NP

Le contrat fixe les termes de la cession d’une participation conférant à EDF le contrôle exclusif d’une entité (« NEW NP ») filiale à 100 % d’AREVA NP. Cette filiale regroupera les activités industrielles, de conception et de fourniture de réacteurs nucléaires et d’équipements, d’assemblages de combustible et de services à la base installée du groupe AREVA.

 

17 mai 2017 : création d’Edvance, un jalon de la refondation nucléaire franchi

Le Conseil d’Administration du Groupe EDF a approuvé la création de la société EDVANCE qui conclut le rapprochement des équipes d’ingénierie d’EDF et d’AREVA NP pour la construction d’îlots nucléaires. Cette décision suit l’approbation de ce projet au Conseil d’Administration d’AREVA SA fin avril.

EDVANCE prend en charge les projets de conception (basic design) et de réalisation (études, assistance à l’approvisionnement, montage et mises en service) d’îlots nucléaires dans le cadre de nouvelles constructions, en France et à l’international. En matière de contrôle-commande, EDVANCE sera l’architect-engineer c’est-à-dire qu’elle définira les spécifications du contrôle-commande opérationnel et de sûreté.

EDF détient 80 % du capital de la société et AREVA NP en détient 20 %.

 

29 mai 2017 : la Commission Européenne valide le projet de rachat de New NP par EDF

La Commission Européenne a autorisé le projet de rachat par EDF de New NP, en vertu du règlement de l'Union Européenne sur les concentrations. La Commission a conclu que l'opération ne soulèverait pas de problèmes de concurrence.

La cession de New NP à EDF est toujours prévue d’ici la fin de l’année 2017, sous réserve de la levée de deux conditions :

  • l’obtention de conclusions favorables de l‘ASN au sujet des résultats des essais concernant le circuit primaire du réacteur de Flamanville 3
  • la finalisation et la conclusion satisfaisante des audits qualité dans les usines du Creusot, de Saint-Marcel et de Jeumont

Évolution de la structure de l’entreprise

Présentation de la structure visée du groupe à l'issue des opérations envisagées (12/2017)