10 août 2017

AREVA NP fournit des services innovants pour les arrêts de tranches de 27 centrales

Les équipes américaines d’AREVA NP ont accompagné avec succès les arrêts de tranches de printemps de 27 centrales nucléaires, réalisant ainsi une série de projets innovants. Les opérations de maintenance et d'inspection effectuées pendant les arrêts de tranches programmés dans les centrales nucléaires permettent aux flottes de réacteurs d’assurer une production d’électricité continue, fiable et efficace.

« Chez AREVA NP, nous sommes fiers de fournir à nos clients des services de qualité, en toute sécurité », a déclaré Craig Ranson, directeur de la Business Unit Base Installée d’AREVA NP aux États-Unis. « Au printemps 2017, parallèlement aux projets courants de maintenance de réacteurs lors d’arrêts de tranches, nous avons mis en place une série de techniques de réparation et de maintenance innovantes et, dans certains cas, inédites. »

Au total, AREVA NP a déployé plus de 1 900 de ses collaborateurs sur 27 centrales nucléaires, réalisant 1,2 million d'heures de travail en toute sécurité. Ces opérations comprenaient la réalisation de 3 204 déplacements de combustible et 164 826 inspections de tubes de générateurs de vapeur.

Au cours des arrêts de tranches de printemps, AREVA NP a mené à bien plusieurs projets, en réalisant notamment :

  • La première application d'un nouveau dispositif d’inspection vidéo à chenilles, la plate-forme VIPOR. Il s’agit d’un nouvel outil qui permet aux exploitants de centrales nucléaires de procéder à des inspections visuelles dans le secondaire d'un générateur de vapeur afin d’effectuer des contrôles vidéo et récupérer les corps migrants.

  • Le déploiement d'un système d'inspection de générateurs de vapeur, « Trident ». S'appuyant sur le record établi lors d’un arrêt de tranche à l’automne 2016, les équipes d'AREVA NP ont utilisé Trident pour inspecter plus de 17 000 tubes de générateurs de vapeur en moins de 77 heures dans une centrale nucléaire aux États-Unis.

  • Le premier examen de type MRP-227, un programme de fiabilité des matériaux, intégralement codé et automatisé, sur un réacteur à eau pressurisée d’une centrale construite par Combustion Engineering. Cette technique associe une bague d’outillage et un chariot motorisé permettant aux inspecteurs de réaliser des contrôles visuels à distance afin de rechercher des interstices ou des fissures nécessitant une réparation, même sous l’eau ou dans une zone à très fortes irradiations.

  • Une campagne de grenaillage à jet de cavitation (cavitation peening) sur quatre réacteurs nucléaires. La campagne a débuté au printemps 2016. La technique de grenaillage à jet de cavitation ultra-haute pression d'AREVA NP permet d’atténuer la fissuration due à la corrosion sous tension par l’eau du circuit primaire dans l’alliage de type 600, notamment sur les couvercles de cuves de réacteurs en fonctionnement, évitant ainsi d'effectuer des réparations coûteuses ou de remplacer un composant.