29 mai 2017

Une étape importante franchie pour la restructuration d’AREVA

La Commission Européenne vient d’autoriser, ce jour, le projet de rachat par EDF de New NP, en vertu du règlement de l'Union Européenne sur les concentrations. La Commission a conclu que l'opération ne soulèverait pas de problèmes de concurrence.

Le 10 janvier dernier, la Commission européenne avait fixé une seconde condition préalable à la réalisation des augmentations de capital : la conclusion positive par l’ASN des essais concernant la ségrégation carbone dans des  pièces de la cuve de Flamanville 3. Cette décision est attendue au début du 3ème trimestre de cette année.

À l’issue de la réalisation de cette seconde condition, les augmentations de capital pourront être réalisées. La cession de New NP à EDF est toujours prévue d’ici la fin de l’année 2017. La participation acquise par EDF pourra aller jusqu’à 75 % et pourrait être réduite à une participation moindre mais lui assurant toujours un contrôle exclusif.