Du bureau d'ingénierie nucléaire à une entreprise internationale

Novembre 2016

EDF et AREVA signent des accords engageants pour la cession des activités d’AREVA NP conférant à EDF le contrôle exclusif d’une entité « New NP ». Elle regroupera les activités industrielles, de conception et de fourniture de réacteurs nucléaires et d’équipements, d’assemblages de combustible et de services aux réacteurs.

 
Septembre 2016

AREVA signe avec EDF et Nuclear New Builds Generation Company (NNB*), les contrats pour la construction de deux EPR, la fourniture du contrôle commande et des assemblages de combustible sur le site d’Hinkley Point au Royaume-Uni.

NNB* est une co-entreprise entre le groupe EDF et le groupe chinois CGNC (China General Nuclear Corporation).

Juillet 2015AREVA et EDF signent un protocole d’accord pour qu’EDF rachète entre 51 et 75% du capital d’AREVA NP. Le montant de la valorisation d’AREVA NP se monte à 2,7 milliards d’euros. 
2009

Siemens annonce son retrait du capital d'AREVA NP et rétrocède les 34 % du capital d'AREVA NP à AREVA pour la somme de 1,62 milliard. AREVA NP est alors détenue à 100% par AREVA.

 
2007

AREVA NP et TNPJVC* signent un contrat pour la construction de deux réacteurs EPR sur le site de Taishan, en Chine. 

*TNPJVC (Taishan Nuclear Power Company) est une coentreprise, détenue par CGNPC (China Guangdong Nuclear Power Holding Corp. Ltd.) (70%) et EDF (30%), créée en 2009.

2007

AREVA NP et EDF signent un contrat pour la construction d’un réacteur EPR sur le site de Flamanville, en France.

2006Framatome est rebaptisée AREVA NP. La société est alors spécialisée dans les chaudières nucléaires, la fourniture des assemblages combustible et les services aux réacteurs. 
2006

AREVA NP rachète Sfarsteel, un des tous premiers producteurs mondiaux de très grandes pièces forgées, à France ESSOR.

2003Signature du contrat avec Teollisuuden Voima Oyj (TVO) pour la construction de deux réacteurs EPR en Finlande sur le site d’Olkiluoto.
2001

La filiale du commissariat à l'énergie atomique CEA Industrie fusionne avec Framatome et la Cogema pour former le groupe AREVA.

2001Fusion des activités nucléaires de Framatome et de Siemens dans une nouvelle société appelée Framatome ANP, détenue à 66% par Framatome et à 34% par Siemens. 
1993

Framatome rachète Jeumont-Schneider Industrie à Schneider et Cie.

 
1992Framatome change d’actionnaire principal 42% est détenu par Alcatel-Alsthom, 36% par le CEA, les deux autres actionnaires étant EDF et le Crédit Lyonnais. 
1989Framatome et Siemens fondent en commun une société dénommée Nuclear Power International (NPI) pour développer le futur EPR, un réacteur de génération III+ qui satisfait aux exigences règlementaires des autorités de sûreté française et allemande. 
1989Framatome rachète BWNT aux Etats-Unis. 
1976Création de la Société française d'ingénierie électronucléaire et d'assistance à l'exportation (SOFINEL), une filiale d'EDF et de Framatome destinée à développer la construction de centrales à l’export : Koeberg en Afrique du Sud (1976), Ulchin en Corée du Sud (1983), Daya Bay et de Ling-Ao en Chine (1987 et 1995). 
1975Framatome choisi comme seul constructeur des centrales nucléaires en France. Pendant 25 ans, elle équipe alors les 58 réacteurs à eau pressurisée d’EDF. 
1958Création de Framatome (Franco-Américaine de Constructions Atomiques) par Schneider, Merlin Gerin et Westinghouse Electric. Objectif : exploiter la licence Westinghouse dans le domaine des réacteurs à eau pressurisée.