23 mars 2017

AREVA récompensé par trois brevets pour des innovations dans le domaine de l’énergie nucléaire

CHARLOTTE, N.C., le 23 mars 2017 – Trois brevets ont récemment été délivrés à AREVA NP pour des innovations développées par des salariés qui apportent une solution à des problèmes spécifiques au secteur de l’énergie nucléaire. Ces brevets concernent une invention dans les domaines de l’exploitation du combustible, de la protection anticorrosion et de l’outillage de maintenance.


« La réussite dans un secteur technique comme le nôtre est enracinée dans une culture de l’innovation et de la créativité », a déclaré Marty Parece, Directeur de la technologie chez AREVA Inc. « La réputation d’AREVA NP pour résoudre les problèmes uniques de nos clients peut être attribuée à nos salariés. Nous sommes fiers de compter dans nos rangs des spécialistes de la résolution de problème créatifs, toujours en quête de nouveaux moyens pour aider nos clients et le secteur de l’énergie nucléaire à atteindre l’excellence opérationnelle. »


La première innovation contribue à améliorer la sécurité de l’exploitation du combustible. Le Brevet N° 9 478 319 décrit une nouvelle méthode pour évaluer l’effet des dépôts de platine qui s’accumulent sur les crayons de combustible d’un réacteur à eau bouillante (REB). Cette technique a été développée pendant six ans par John Riddle, consultant technique pour AREVA NP, le Dr Mike G. Pop, expert à la retraite en matériaux et produits chimiques auprès d’AREVA et Carola Gregorich, de l’Electric Power Research Institute (EPRI). La méthode innovante de l’équipe dépasse les exigences actuelles de l’EPRI en matière d’analyse des risques liés au combustible.


La deuxième innovation atténue la fissuration due à la corrosion sous tension par l’eau du circuit primaire (PWSCC) dans un réacteur à eau pressurisée (REP), ce qui permet de réduire les coûts de la centrale et de minimiser les risques liés au combustible nucléaire présent dans le cœur du réacteur. Le Brevet N° 9 280 688 décrit une méthode qui applique de faibles concentrations de zinc au primaire pour atténuer la corrosion PWSCC. Cette innovation comprend également une technique d’évaluation et de prévision de l’efficacité du traitement. Le brevet a été attribué à Steve Fyfitch, consultant technique et membre du groupe matériaux d’AREVA NP, et Brian Lockamon, ingénieur principal de la BU Base installée d’AREVA NP aux États-Unis.

La troisième innovation améliore un outil qui existait déjà pour la sûreté d’exploitation dans un REB. L’outil existant permettait de positionner correctement les pièces à l’intérieur dֽֽ’un cœur nucléaire. Le brevet d’origine de l’outil ainsi que celui qui l’améliore sont à mettre au crédit d’un ancien ingénieur d’AREVA NP, Jason Cocke. Il a développé une amélioration de l’outil de retenue des vis de la tête de la flasque du cœur du réacteur REB. La délivrance du brevet actuel, le Brevet N° 9 393 680, porte sur les améliorations techniques à l’outil existant.

Wanda Wade, assistante administrative, (à gauche) et Marty Parece (à droite) ont remis les brevets 2016 (de gauche à droite) au Dr Mike Pop, à John Riddle et Brian Lockamon, lors d’un déjeuner organisé en leur honneur au mois de décembre.

AREVA NP investit en permanence dans sa culture de l’innovation, en apportant un soutien actif au développement par ses équipes projet de solutions innovantes et économiques, visant à améliorer les opérations de ses clients électriciens dans le domaine de l’énergie nucléaire. À ce jour, plus de 260 brevets, attribués à plus de 400 inventeurs AREVA aux États-Unis, ont été délivrés à AREVA NP.